Lun. - Sam. : 09:30 - 20:00

06 72 07 18 39

Quel impact des médias dits-sociaux sur les relations amoureuses ?

Accueil/Quel impact des médias dits-s...
Quel impact des médias dits-sociaux sur les relations amoureuses ?

Pour le meilleur, comme pour le pire, les médias qu’on qualifie de sociaux ont changé nos vies … Et nos relations amoureuses aussi. Mais … Est-ce pour le mieux ? On tente de répondre à cette question compliquée.

 

S’il y a une quinzaine d’année, avouer avoir rencontré sa moitié sur Tinder était tabou, on s’exposait en effet au ridicule, la société a dorénavant tellement évoluée en la matière que cela relève dorénavant de la banalité. On ne compte plus le nombre de couples s’étant constitués de la sorte et plus personne ne penserait à les juger. Mais, psychologue à Nice, médiateurs de couples de Paris ou thérapeute marseillais, tous révèlent qu’une part sombre existe à cette mainmise des réseaux sociaux sur nos relations amoureuses. Quelle est-elle ? Réponse par ici.

 

Les changements à l’œuvre liés aux réseaux sociaux

 

Les médias et réseaux sociaux sont désormais à l’œuvre dans beaucoup de secteurs de nos vies. Et, parfois on peut s’en réjouir.

 

Il est dorénavant plus facile de garder le contact que du temps où on devait attendre des lettres, ou le téléphone … Et cela reste plus facile pour se téléphoner !

 

Également, on ne peut pas le nier, en étant connecté, il est plus facile de retrouver ses amis ou quelqu’un qu’on fréquente … Plus de risque de rater la personne si elle n’est pas à son domicile quand on vient la chercher, ou qu’on tente de la joindre !

 

Il est enfin plus facile d’organiser des rencontres au pied levé, là où avant tout nécessitait plus de temps.

 

Tout va plus vite dorénavant.

 

On peut aussi pointer le fait que, pour de nombreuses personnes très prises par le travail, ne fréquentant pas d’inconnus dans le cadre professionnel, et étant réduites à des cercles constitués depuis longtemps, il était parfois très difficile de rencontrer quelqu’un.

 

En ville, mais d’autant plus dans les zones rurales, la rareté des personnes célibataires que l’on ne ne connaît pas déjà laisse de nombreuses personnes sur le carreau … Dur de rencontrer quelqu’un quand les occasions manquent et qu’on est très pris au travail !

 

Les applications de rencontre ont donc joué, là aussi en tant que médias sociaux, un rôle clé.

 

Les gens se rencontrent davantage.

 

Tout va plus vite, on se rencontre plus … Mais est-ce si positif que cela ?

 

Pas certain …

 

On vous explique pourquoi !

 

La face sombre des réseaux sociaux

 

En augmentant la rapidité de tout, et en favorisant les rencontres par algorithmes, lesquelles se jouent davantage d’après nos critères, il faut bien avouer que, dans beaucoup de cas, les médias et réseaux sociaux ont davantage contribués à nous rendre consommateurs de nos propres relations.

 

Obsédés par la perfection, l’égoïste satisfaction de critère consuméristes et, justement … Très insatisfaits.

 

Le consommateur moderne, de relations compris, se lasse facilement et, puisque tout est accessible facilement, et qu’on sait qu’il existera toujours mieux, il est tentant de jauger ses relations amoureuses comme on achète un objet : dans l’insatisfaction perpétuelle de trouver mieux.

 

Par ailleurs, s’il est vrai qu’on se rencontre plus facilement, une certaine spontanéité des rencontres et des relations a disparu.

 

On s’accommode moins des défauts des autres, on est toujours tentés de de se favoriser nous-mêmes … Et on finit par oublier sur quoi repose un couple : compréhension, bienveillance, acceptation des besoins de l’autre et … Communication.

 

Parce que l’amoureux connecté parle de moins en moins avec sa moitié. Siphonnés par leurs téléphones respectifs, de nombreux couples échangent dorénavant très peu, et quand c’est le cas, les conversations sont très lacunaires, perturbées sans cesse par les bips de l’appareil et par les tentations de l’écran. D’ailleurs, beaucoup se parlent dorénavant en ne levant plus les yeux du téléphone, lesquels, quand on s’en détache, reste à portée de main, voire même souvent à la main, comme une excroissance.

 

Les réseaux sociaux nous ont-ils donc rendu service en la matière ? Pas sûr que le jeu en valait la chandelle …

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Ils nous permettent de comptabiliser les visites et les sources de trafic de notre site, et d’en mesurer et d’améliorer les performances. Ils nous montrent quelles pages sont les plus et le moins populaires et comment les visiteurs se déplacent sur le site. Si vous n'autorisez pas ces cookies, nous ne saurons pas quand vous avez visité notre site et ne serons pas en mesure de contrôler ses performances.



Refuser tous les services
Accepter tous les services