06-10-2022

Comment faire accepter une thérapie de couple ?

Vous devez vous rendre à l’évidence, votre couple ne va pas bien. Pire, les problèmes de votre couple sont tels que vous envisagez la séparation. Peut-être qu’un peu d’aide serait la bienvenue ? Mais comment convaincre votre moitié d’accepter une thérapie de couple ?  

Expliquer à votre conjoint pourquoi vous devez faire une thérapie

Dans de nombreux cas, votre vision sur votre couple n’est pas forcément la même que celle de votre conjoint. Peut-être que pour vous votre couple est en crise alors que pour l’autre il ne s’agit que d’une agitation passagère. Alors, avant de tout tenter pour faire accepter une thérapie de couple à votre partenaire, il est bon de faire le point et de lui exposer votre point de vue. Expliquez votre ressenti sur la situation, sur votre quotidien et essayez à deux de faire le point. Souvent, juste en parlant, vous en arriverez tous deux à la conclusion qu’une thérapie est une bonne idée.

Montrer l’exemple à votre conjoint

Si le fait d’avoir ouvert le dialogue avec votre conjoint ne mène à rien et qu’il ou elle refuse d’accepter une thérapie de couple, ne braquez pas votre partenaire. En effet, une thérapie de couple est avant tout basée sur le fait de parler librement et de manière détendue des problèmes que vous rencontrez dans votre couple. Mais rien ne vous empêche de faire une partie du chemin en individuel. Vous pouvez très bien commencer à faire un travail sur vous-même et ainsi montrer à votre conjoint les résultats que vous obtenez. Sachez qu’une thérapie de couple sera plus efficace si chacun connait ses points faibles et ses points forts. Cela vous permettra d’avancer plus vite lorsque votre partenaire sera prêt à vous rejoindre. 

Lui faire comprendre à quel point c’est important sans l’obliger

Si malgré une bonne conversation avec votre moitié et malgré le fait d’avoir déjà préparé le terrain en allant consulter seul ou seule un spécialiste votre partenaire reste réfractaire à une thérapie, essayez de lui faire comprendre à quel point consulter un spécialiste à deux est important. Cela peut être un bon début pour lui faire accepter la thérapie de couple

Nous en revenons plus ou moins au fait que les disputes de couple peuvent être vues de manière différente par les principaux concernés. Il est donc primordial que votre partenaire sache combien vous avez besoin de faire le point avec une aide extérieure. De plus, une thérapie de couple n’est pas forcément synonyme de psychanalyse. Il est aussi essentiel de le lui faire comprendre.  

Vous mettre d’accord en amont pour une durée

Pour certaines personnes, ce qui va bloquer la décision est le fait de se dire que la thérapie peut prendre du temps. Du temps que votre moitié veut probablement consacrer à autre chose, peut-être même du temps qu’il voulait que vous passiez ensemble. Pourquoi ne pas voir avec votre thérapeute ou votre psychologue une durée qui pourrait être correcte afin de vous aider ? Il est plus facile de convaincre votre conjoint avec une date limite plutôt qu’en lui disant que vous ne savez pas si vous arriverez au bout de cette thérapie.

N’oubliez pas que le but d’une thérapie est avant tout de faire en sorte que les choses se passent mieux dans le couple, pas que vous restiez votre partenaire et vous des années durant dans un cabinet spécialisé à durée illimitée. Il acceptera probablement plus facilement de se rendre à une thérapie de couple. 

Si vous arrivez à faire accepter la thérapie de couple à votre partenaire, vous pouvez la réaliser rapidement et sans complexe auprès de la psychologue Marie Presio à Nice